Acteurs du Développement au Burundi et au Rwanda

Acteurs du Développement au Bénin
14 avril 2018
 

Aller à la rencontre des acteurs du Développement dans deux pays limitrophes, le Burundi et le Rwanda.

Plusieurs objectifs avec toujours en toile de fond la mise en avant des Acteurs du Développement pour ce voyage. En premier lieu rencontrer les acteurs et poser un bilan sur leurs actions avec des interviews, des photos et des prises de vues aériennes des projets mais aussi des publications sur les réseaux sociaux des partenaires dont l'ONG La Guilde partenaire de l'Agence Française d Développement.

Une logistique complexe à mettre en place afin d'être mobile et de silloner les deux pays à la rencontre des acteurs. Le Burundi est instable et des mesures de sécurité spéciales sont à mettre en place pour les prises de vues et les interviews en commun accord avec les porteurs de projets et les autorités locales.

Il à également été prévu dés le départ une intervention sur le numérique à la Google Africa Code Week de Bujumbura.

Google Africa Code Week

digital-ODD-acteurs-du-developpement

Des logiciels éducatifs

numerique-acteursdudeveloppement

Débats participatifs

skills-acteursdudeveloppement

Formations au code

digital-acteursdudeveloppement
 
Projet: « Formation aux métiers de l’artisanat du quartier SAB à Bujumbura »
C’est un projet qui a démarré en 2009 et qui se démultiplie. Le projet s’est transformé au fil des années et a été repris par Françoise Najean qui nous permet de visiter le site à 5 kilomètres de Bujumbura..

Le site s’est transformé en « centre de protection de l’enfance » avec 120 enfants en primaire et 86 en maternelle. Les classes sont en cours de réfection avec des bâtiments en dur et le projet évolue. Des activités d’élevage ainsi que des ateliers de couture sont en place. Une nouvelle cantine est en construction et devrait ouvrir en décembre 2017.

Le projet s’agrandit au niveau du terrain, plusieurs évolutions sont prévues d’ici 2018. Une activité de pépinière, là aussi pour générer des revenus et développer le site, ainsi qu’un petit dortoir construit avec des matériaux locaux afin d’accueillir les enfants en situation difficile, ceux qui n’ont pas de logement et vivent dans la rue.

Valoriser plusieurs actions dans un projet comme la préservation de l'eau, l'adduction par les canalisation, l’assainissement et la vente avec une économie inclusive ici au nord du Rwanda.

 

Deux projets transverses portés par un même opérateur sur les thématiques de l'eau et de l'agriculture avec des activités génératrices de revenus pour les acteurs et la gestion de coopérative. Un projet piloté par des femmes.

Le projet se trouve à Rwamagana, à l’est de Kigali. La coopérative est en route et actuellement pilotée par 35 femmes qui produisent plusieurs centaines de kilos de maïs par an. Lors de la première année, les revenus étaient faibles à cause d’une mauvaise saison et des intempéries qui ne permettaient pas de stocker l’eau efficacement..

Actuellement les 4HA de cultures permettent non seulement d’être bien situés car proches des habitations des femmes mais aussi de produire plus. L’expérience des années précédentes a payé et de 350 000 francs rwandais de bénéfices annuels les femmes sont désormais à 4 millions. L’épargne et surtout la bonne gestion permet de se projeter dans un avenir à court terme avec la future construction d’un hangar de stockage de maïs.

Une deuxième partie du projet à l’extrême nord du Rwanda aux abords de la frontière de la Tanzanie et de l’Ouganda. L’objectif est d’apporter une solution au manque d’eau de cette région beaucoup plus aride que le sud et où l’alimentation en eau n’est pas effective. Les bénéficiaires sont des familles pauvres et souvent des agriculteurs. Une étude préalable a permis de localiser les bénéficiaires avant de déployer le projet, qui consiste à la mise en place de 100 citernes de 2 000 à 3 000 litres d’eau selon les sites et les besoins.

parallax background

Valoriser les acteurs du développement qui s'impliquent dans l'agriculture - ODD 12 - Consommation et production responsable

 
 
Thierry Barbaut
Thierry Barbaut
Président d'Acteurs du Développement - Responsable numérique pour l'ONG La Guilde - Stratégies et développement d’écosystèmes dans le numérique et la communication digitale pour les ONG, fondations, bailleurs et entreprises sociale et solidaire. Expertise dans l’aide au développement sur de nombreuses missions en Afrique depuis 1990.

Comments are closed.