parallax background

Togo – Incubateurs d’initiatives solidaires

Sénégal – Les énergies renouvelables dans les thématiques du développement
1 novembre 2018

"Togo, incubateurs d'initiatives solidaires"

Un documentaire de 23 minutes

A la rencontre des acteurs des microprojets au Togo.

>

Un film qui s'inscrit dans l'objectif 1 des ODD

Pas de pauvreté

 

Éliminer l’extrême pauvreté et la faim


La croissance économique doit être partagée pour créer des emplois durables et promouvoir l’égalité. Des systèmes de protection sociale doivent être mis en place pour aider à soulager les souffrances des pays exposés aux catastrophes et apporter un soutien face aux risques économiques importants.

783 millions de personnes vivent en-dessous du seuil de pauvreté international fixé à 1,90 dollar par jour

En 2016, près de 10 % des travailleurs et leurs familles dans le monde vivaient avec moins de 1,90 dollar par personne et par jour

L’écrasante majorité des personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté appartient à deux régions : l’Asie du Sud et l’Afrique subsaharienne

Les taux de pauvreté élevés se trouvent souvent dans les petits pays fragiles et touchés par un conflit
Un enfant sur quatre âgé de moins de 5 ans à travers le monde a une taille insuffisante par rapport à son âge En 2016, la proportion de la population mondiale ayant effectivement reçu au moins une prestation de protection sociale en espèces serait de 45 % seulement
1.1 D’ici à 2030, éliminer complètement l’extrême pauvreté dans le monde entier (s’entend actuellement du fait de vivre avec moins de 1,25 dollar américain par jour) 1.2 D’ici à 2030, réduire de moitié au moins la proportion d’hommes, de femmes et d’enfants de tous âges souffrant d’une forme ou l’autre de pauvreté, telle que définie par chaque pays 1.3 Mettre en place des systèmes et mesures de protection sociale pour tous, adaptés au contexte national, y compris des socles de protection sociale, et faire en sorte que, d’ici à 2030, une part importante des pauvres et des personnes vulnérables en bénéficient 1.4 D’ici à 2030, faire en sorte que tous les hommes et les femmes, en particulier les pauvres et les personnes vulnérables, aient les mêmes droits aux ressources économiques et qu’ils aient accès aux services de base, à la propriété foncière, au contrôle des terres et à d’autres formes de propriété, à l’héritage, aux ressources naturelles et à des nouvelles technologies et des services financiers adaptés à leurs besoins, y compris la microfinance 1.5 D’ici à 2030, renforcer la résilience des pauvres et des personnes en situation vulnérable et réduire leur exposition aux phénomènes climatiques extrêmes et à d’autres chocs et catastrophes d’ordre économique, social ou environnemental et leur vulnérabilité 1.a Garantir une mobilisation importante de ressources provenant de sources multiples, y compris par le renforcement de la coopération pour le développement, afin de doter les pays en développement, en particulier les pays les moins avancés, de moyens adéquats et prévisibles de mettre en œuvre des programmes et politiques visant à mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes 1.b Mettre en place aux niveaux national, régional et international des cadres d’action viables, fondés sur des stratégies de développement favorables aux pauvres et soucieuses de la problématique hommes-femmes, afin d’accélérer l’investissement dans des mesures d’élimination de la pauvreté

Énergie durable pour tous Banque mondiale Fonds monétaire international Programme des Nations Unies pour le développement UNICEF Pacte Mondial des Nations Unies – Pauvreté (en anglais) UNESCO – Pauvreté Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (en anglais)

De la formation inclusive aux nouvelles technologies aussi par un partenariat Nord Sud avec ici un volontaire de solidarité internationale (VSI) qui forme les apprentis à l'utilisation de tablettes sur des diagnostiques mécaniques automobile. Un projet qui se duplique déjà dans d'autres région du Togo.

Une agriculture raisonnée, des projets avec des femmes actrices du développement

Des structures locale comme ici AJDF pour Avenir des Jeunes Filles de Dapaong qui permet aux femmes de prendre en main leur avenir. Elles développent des programmes d'agriculture avec des systèmes alliant la production et la transformation avec la mécanisation et l'usage d'une énergie propre et renouvelable.

Les femmes sont impliqués dés le démarrage du projet avec la formation de coopérative. Si besoin elles bénéficient de formation et même de cours d’alphabétisation afin de maîtriser le cycle de vie du projet. La dernière étape est la commercialisation des produits avec un réel développement d'une économie inclusive.